Le RGPD vise à mieux protéger nos informations personnelles.

0
185



Le Règlement général sur la protection des données (RGPD) de l’Union européenne, entré en vigueur vendredi 25 mai, impose davantage de transparence aux acteurs du net.

Depuis hier, vendredi 25 mai, une nouvelle loi est entrée en vigueur sur la protection des données personnelles. Vous avez sûrement reçu des tonnes de mails vous demandant votre consentement aux nouvelles conditions d’utilisation de vos services en ligne. Bonne nouvelle, c’est à peu près lisible, avec des mots simples, et cela, c’est déjà une nouveauté. Uber, par exemple, vous dit clairement ce qu’il collecte chez vous : nom, adresse, téléphone, et coordonnées bancaires. Quant à Facebook, l’entreprise vous propose de refuser la publicité ciblée ou la reconnaissance faciale.

Le Règlement général sur la protection des données (RGPD) est une mesure européenne qui vise à mieux protéger nos informations personnelles. Lorsqu’il s’abonne où souhaite accéder à un service qui sollicite ce type de données, quels sont les nouveaux droits du consommateur ? Désormais, il pourra choisir de donner son accord ou de refuser la collecte de ses données sur tous les sites visités. Le consommateur pourra aussi consulter ses données, les modifier ou les effacer.

Après le scandale Cambridge Analytica
Ce règlement entre en vigueur quelques semaines après le scandale Cambridge Analytica, la révélation du piratage sur Facebook des données personnelles de plus de 87 millions d’utilisateurs à travers le monde. Pour éviter qu’une telle situation ne se reproduise, le règlement prévoit des amendes pouvant aller jusqu’à 4 % du chiffre d’affaires pour les entreprises qui ne respectent pas les règles. Ces règles auront forcément des conséquences pour les entreprises dont les revenus sont issus de la vente de nos informations personnelles à des fins publicitaires.

Tout le monde doit se mettre à jour et éviter les failles informatiques.
En fait, les acteurs du net se conforment à une nouvelle réglementation européenne. Avec le Règlement général sur la protection des données (RGPD), entré en vigueur vendredi 25 mai, il est désormais possible d’accéder ou de refuser le traitement de ses données personnelles, de bénéficier du droit à l’oubli (variable selon chaque société ou administration), et de récupérer une copie de ses données. Des géants américains du net aux PME françaises, tout le monde doit se mettre à jour, afin d’aussi éviter les failles informatiques. Les sociétés piratées devront ainsi faire preuve de leur bonne foi.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here